Actualités

« Platonov Amour Haine et Angles morts » Du 23 novembre au 11 décembre 2021
20 octobre 2021

Entourée de formidables interprètes, la metteure en scène et dramaturge
ANGELA KONRAD revisite le grand classique de TCHEKHOV
dans une nouvelle version québécoise signée MICHEL TREMBLAY.

Une aventure artistique de LA VEILLÉE et de LA FABRIK.

Montréal, le 18 octobre 2021 — Œuvre de jeunesse du dramaturge russe Anton Tchekhov, Platonov Amour Haine et Angles morts est de retour sur les planches du Prospero du 23 novembre au 11 décembre prochains. La pièce, adaptée et mise en scène par Angela Konrad, directrice de LA FABRIK, avait obtenu deux nominations par l’AQCT en 2018-2019 : une première dans la catégorie « Meilleur spectacle » et une seconde pour Renaud Lacelle-Bourdon dans la catégorie « Meilleure interprétation masculine ». Cette fois, c’est dans une nouvelle adaptation du texte, en version québécoise de Michel Tremblay, qu’elle prendra l’affiche pour 15 représentations. Pour soutenir cette adaptation, Le Groupe de La Veillée et LA FABRIK, coproducteurs de la pièce, ont pu encore compter sur l’équipe d’origine, composée de Renaud Lacelle-Bourdon, dans le rôle-titre, de Violette Chauveau, Samuël Côté, Pascale Drevillon, Debbie Lynch-White, Marie-Laurence Moreau, Diane Ouimet et Olivier Turcotte.

« Platonov Amour Haine et Angles morts est une embardée physique, énergique, fougueuse et ironique que les publics avaient reçue en plein cœur, lors de sa création en 2018 ; une fourmilière humaine rendue par un groupe d’interprètes invité à dépasser les conventions d’un jeu réaliste pour s’accorder le libre mouvement des pulsions, des dépassements qui surprennent. Il s’agit d’une réussite qu’on peut relier à l’esprit de troupe qu’Angela Konrad a su créer pour brosser, par le jeu d’acteur et l’utilisation d’un espace ouvert, presque nu, le portrait d’une société mal en point. La pièce est le fruit d’un travail ciselé et précis et d’un choix judicieux de scènes passant du drame à l’absurdité et à la drôlerie », souligne Carmen Jolin, qui en a programmé la reprise pour sa dernière saison à la direction du Prospero.

Platonov Amour Haine et Angles morts raconte l’histoire d’un meurtre passionnel. Angela Konrad en propose une relecture qui nous mène tout droit dans l’intimité des relations humaines pour en montrer la part obscure, les « angles morts ». Comme à son habitude, la metteure en scène transgresse les codes esthétiques et nous plonge dans ce grand classique à travers le prisme des enjeux du monde contemporain. « Cette pièce est toujours d’une actualité folle, intemporelle, dit-elle. Ce qui m’intéresse ici, c’est de révéler le fonctionnement et les dysfonctionnements des relations intimes et ce que cela nous apprend sur nous-mêmes. […] C’est un champ de bataille, un jeu d’échecs où il est impossible de tricher.»

LA PIÈCE
Platonov Amour Haine et Angles morts est la toute première pièce de Tchekhov. Elle surgit sans titre, des années après sa mort, sous une forme inachevée. L’auteur a 18 ans lorsqu’il l’écrit, et pourtant, elle contient TOUT Tchekhov : l’observation minutieuse d’une société en déliquescence, suspendue entre stagnation, ennui et devenir incertain, dans laquelle les individus se heurtent les uns contre les autres en éprouvant le vide qui les habite.

PLATONOV, EN VERSION QUÉBÉCOISE
La version québécoise par Michel Tremblay permet aux acteur·trice·s de mieux s’approprier la langue de l’auteur et sa retranscription sur scène, dans un rapport authentique. « Partant du principe qu’un spectacle devrait toujours s’adresser à ceux qui vont venir le voir, j’ai décidé d’essayer de traduire Tchekhov en québécois (pas en joual) pour le rapprocher de nous. Au public de décider si j’ai eu raison ou non », conclut-il.

ANGELA KONRAD
D’origine allemande, Angela Konrad a immigré au Canada après avoir étudié et travaillé pendant une vingtaine d’années en Allemagne et en France où elle a été artiste associée au Théâtre des Bernardines à Marseille. Elle concentre son travail sur Shakespeare, Brecht et Heiner Müller. Elle approfondit ses recherches théoriques sur la dramaturgie en soutenant une thèse de doctorat sur l’œuvre de Heiner Müller à l’Université de Paris X. À son arrivée à Montréal, en 2011, elle fonde la compagnie de théâtre LA FABRIK. Rapidement, elle fait sa marque dans le paysage théâtral québécois. Ces 10 dernières années, elle a créé et présenté une quinzaine d’œuvres à l’Usine C, au Théâtre de Quat’Sous, au Théâtre du Nouveau Monde et au Prospero. Depuis juin 2021, Angela Konrad dirige l’École supérieure de théâtre de l’UQAM où elle enseigne la mise en scène. Elle est la lauréate 2021 de la bourse Jean-Pierre Ronfard, décernée par la Fondation Lorraine Pintal avec le soutien de la Caisse Desjardins de la Culture, une distinction qui vient souligner l’audace et la rigueur de ses adaptations de grands textes classiques et contemporains. Cette bourse lui permettra de travailler notamment à la conception d’un projet de création pour le TNM où elle a fait son entrée avec Fleuve de Sylvie Drapeau, en 2019.

DANS LES MÉDIAS
« Mise en scène implacable […] Une spectaculaire embardée scénique […] Les comédiens se surpassent […] Dans ce spectacle, il y a beaucoup d’audace, de la truculence. » — Mario Cloutier, La Presse, 2018

« La direction d’acteur est d’une précision redoutable. […] Avec ce Platonov, on revient à l’essence du théâtre. Un texte, des corps et des voix pour raconter une histoire, des comédiennes et des comédiens qui soudain nous bouleversent […] » — Michelle Chanonat, Revue Jeu, 2018

« Enfin le vrai fusil de Tchekhov ! Un spectacle fourmillant » Marie-Claire Girard, Théâtre Cambresis, 2018

LES COLLABORATEURS DE PLATONOV
Platonov Amours Haine et Angles morts, d’après Anton Tchekhov, une coproduction du Groupe de la Veillée et de LA FABRIK Traduction André Markovicz, Françoise Morvan | Version québécoise Michel Tremblay | Adaptation, scénographie et mise en scène Angela Konrad | Avec Violette Chauveau, Samuël Côté, Pascale Drevillon, Renaud Lacelle-Bourdon, Debbie Lynch-White, Marie-Laurence Moreau, Diane Ouimet, Olivier Turcotte | Conception lumières Cédric Delorme-Bouchard | Conception sonore et régie Simon Gauthier| Photographies, intégration vidéo Julien Blais | Assistance aux costumes Fruzsina Lanyi | Assistance à la mise en scène William Durbau.

DATES DES REPRÉSENTATIONS
En novembre 2021
Les mardi 23, jeudi 25, mardi 30, à 20 h
Les mercredi 24, vendredi 26, à 19 h
Le samedi 27, à 16 h

En décembre 2021
Les jeudi 2, mardi 7, jeudi 9, à 20 h
Les mercredi 1er, vendredi 3, mercredi 8, vendredi 10, à 19 h
Le samedi 11, à 16 h

RÉSERVATIONS ET BILLETS

billetterie@theatreprospero.com | 514-526-6582

REMERCIEMENTS
Le Théâtre Prospero remercie le Conseil des arts et des lettres du Québec, le Conseil des arts du Canada, le Conseil des arts de Montréal, le ministère de la Culture et des Communications du Québec et Patrimoine Canadien de leur soutien financier.

— 30 —

Relations de presse :

Pour le Prospero
Alain Labonté Communications| alain@alainlabonte.ca | 514 815-2128

Télécharger le communiqué

Angela Konrad © Angelo Barsetti

Michel Tremblay © Laurent Theillet